Achetez-vous seul ?

Percevez-vous des revenus fonciers ?

Avez-vous des revenus complémentaires (sur une durée d’au moins 10 ans) ?

Avez-vous des crédits en cours (sur une durée supérieure à 1 an) ?

Versez-vous une pension alimentaire ?

Revendez-vous un bien immobilier pour financer votre nouvelle acquisition ?